Ogooué Info

22 mai 2024
13:35
Alerte Economie International

Joe Biden veut retirer le Gabon et 3 autres pays africains de l’AGOA dès 2024.

Dès le 1er janvier 2024. Gabon, Niger, Ouganda et République La République centrafricaine ne bénéficieront pas de la Loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (AGOA) de

Joe Biden veut retirer le Gabon et 3 autres pays africains de l’AGOA dès 2024.
  • Publishednovembre 1, 2023

Au 1er janvier 2024. Gabon, Niger, Ouganda et République centrafricaine ne bénéficieront pas de la Loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (AGOA) de 1999.

Une loi américaine selon laquelle les pays africains peuvent exporter vers les Etats-Unis sans payer les taxes douanières. Dans une lettre adressée au président de la Chambre américaine, Joe Biden et les représentants américains ont annoncé leur intention de boycotter ces pays en raison de multiples pannes de cette installation.

Logo AGOA GABON 2015


« Malgré l’engagement profond entre les États-Unis et la République centrafricaine, Le Gabon, le Niger et l’Ouganda, les États-Unis s’inquiètent du non-respect des critères d’éligibilité de l’AGOA”, a déclaré le président américain cité par Reuters.

Le Niger et le Gabon ont été boycottés, ce qui a conduit à un coup d’État dans ces pays respectifs et dans ceux qui ont été sous régime militaire jusqu’à ce jour. Ils auront les conséquences d’être exclus de cette facilité concernant la RCA et l’Ouganda.


Dans le cas de l’Ouganda, il s’agit clairement d’une mesure de revanche pour la promulgation de la loi criminalisant le comportement homosexuel et possibilité de peine de mort aux personnes reconnues coupables d’homosexualité « omniprésente ». La législation, vivement critiquée par les organisations de défense des droits de l’homme, punit également toute personne impliquée dans des relations avec la réclusion à perpétuité.

Suite à ce texte, la Banque mondiale a annoncé qu’aucun nouveau financement n’a été prévu pour ce pays d’Afrique de l’Est. Les pays touchés par le boycott de l’AGOA n’ont pas encore réagi à la décision
des États-Unis. Précisons qu’il existe chaque année une liste des pays bénéficiaires de l’AGOA, testés par l’administration américaine et des membres qui ne respectent pas les clauses du contrat sont exclues.

Written By
Rédaction Ogooué Info

Inscription

Identifications
Information musicale
Quand pouvez-vous être prêt pour l'émission?